L'art d'alléger son placard sans regretter

Florence

Publié le 05/07/2019
Florence ZABI, fondatrice de @Good Dressing et organisatrice de dressing

Se séparer de ses vêtements n'est pas chose simple pour tout le monde. Pour les collectionneuses de vêtements, cela demande de se séparer de véritables trésors...un patrimoine émotionnel (souvenirs bons ou mauvais...) et financier, qui leur est difficile voire impossible de réduire. D'où l'importance de vider son dressing en tenant compte de plusieurs éléments qui sont propres à chacun. L'idée de se créer de l'espace dans son dressing doit s'inscrire dans une démarche positive en vue d'acquérir une source de bien-être indéniable dans son quotidien. Le point sur les bonnes pratiques pour se lancer.

Se fixer un objectif personnel, réaliste et rassurant

Avant de tout sortir de l'armoire et de se retrouver avec des piles de vêtements entassés sur le lit sans savoir quoi faire, prenez le temps de vous fixer un objectif réaliste avant de commencer votre séance. On commence par se poser la question : pourquoi soudainement ai-je envie ou besoin de désencombrer mon armoire ? Cela coïncide souvent avec un changement de vie : déménagement, nouvelle vie professionnelle, changement de morphologie, changement de saison, changement de vie amoureuse... A chaque changement correspond une solution et une méthode qui sera plus adaptée. Certaines personnes seront à l'aise avec le tri drastique et d'autres en faisant l'exercice progressivement, en se prévoyant des étapes intermédiaires pour réussir à désencombrer sans regretter.

La fausse bonne idée du rangement par le vide

Gare à cette méthode ! C'est le meilleur moyen de foncer faire du shopping une fois le dressing vide. Si le besoin de désencombrer intervient avant un changement de job, vous pouvez par exemple identifier un objectif plus précis et atteignable. En réalité, il conviendra d'adapter votre dressing de tous les jours à vos nouvelles fonctions (uniformes, couleurs neutres,...). Ainsi, la réponse adéquate à votre besoin sera de vous accorder une séance d'essayage pour garder les pièces dans lesquelles vous vous sentez bien. Reste à établir une liste des pièces manquantes à votre vestiaire. Une fois la sélection faite, vous pourrez ainsi programmer ultérieurement une séance de tri pour vous débarrasser définitivement du surplus.

Alors, qu'est-ce que je garde ?

Cela ne doit pas se faire dans la souffrance!... la question de savoir si vous n'avez jamais porté un vêtement vous embarque dans une dynamique d'auto-reproche (je suis acheteuse compulsive, je ne sais pas acheter des vêtements...bla bla bla...). Et hop, on se baigne dans la culpabilité. Je recommande donc de se poser les bonnes questions. Une fois l'objectif défini, demandez-vous si vous avez besoin de votre vêtement dans votre vie actuelle, à quelle occasion pouvez-vous le porter? Est-ce qu'il vous va encore?... Des questions en lien avec votre vie actuelle. Ainsi vous pourrez vous encourager à prendre les bonnes décisions. En ce qui concerne les vêtements souvenirs, les irremplaçables, on consacre une partie de son dressing (la moins visible le matin) ou une jolie malle dédiée pour les conserver. Faites-vous plaisir, cette journée est une occasion de marquer un temps de pause, dans le temps présent. Mettez de la musique et profitez.

Et si je faisais circuler mes vêtements...

Enfin, le meilleur moyen de ne pas regretter ses vêtements est de leur donner une seconde vie. Désormais, de nombreuses solutions s'offrent à vous. Vous pouvez, donner, vendre, louer, échanger, recycler... et ainsi vous procurer des émotions agréables de solidarité, d'imagination et de créativité. Avec le temps et en intégrant un tri dans une routine quotidienne, vous réaliserez les bienfaits d'un dressing raisonnable, permettant d'allier confort de vie et simplicité.

A vous de jouer !

Livraison gratuite

En France métropolitaine

Service client

0 826 10 28 61

Paiement sécurisé

Visa American Express Mastercard Paypal